IMG_9340

 

Aujourd'hui 4 juillet, dernier jour d'école, voilà un bon jour pour parler du livre La Vague de Suzy Lee.  En plus il y a du vent et dehors la mer est agitée, les vagues s'emulsionnent, elles s'écrasent et survolent la digue, les mâts s'agitent et chantonnent à tour de rôle, on est au bord de mer, on regarde cette nature gigantesque qui s'offre à nous :les vagues. Pas une seule vague n'est pareille , pas une seule n'est identique à la précédente, c'est inlassable, son mouvement, son rythme, sa mélodie, on pourrait passer des heures à contempler cette nature sans dire un mot, juste regarder. Et c'est sans un mot que Suzy Lee nous illustre ce moment. Dans un livre d'un beau format, dans des esquises bicolores, elle illustre une petite fille au bord de l'eau qui s'amuse avec la vague, chaque page est une vague differente, elle nous surprend, elle nous donne envie de savoir comment va être la suivante, la petite fille défie la vague. Pas besoin de mot pour comprendre et pour faire parler nos enfants qui ne manquent pas d'imagination pour décrire chaque vague, pour se reconnaître au travers de cette petite fille, car qui n'a jamais joué avec la vague? Les enfants s'identifent bien une fois encore dans ce livre. Ces illustrations sont comme un poême sans mot et nous donne cette même émotion. Dessiner en fusain en bleu noir et gris, c'est inhabituel, chaque détail y est pour chaque vague. Nous sommes plongés durant 18 pages dans cette complicité de jeu avec cette vague, un bon moment pour faire une pause et rêver un peu...

IMG_9341

IMG_9342

IMG_9343

IMG_9346

IMG_9347

                  La Vague de Suzy Lee

                  Editions : Kaléidoscope